08 Décembre 2019 pour le FOCUS au sein de L'OBS
Interview par Fannie Fitoussi / Crédit photos : Marie-Paola Bertrand-Hillion

La sublime animatrice de « Danse avec les stars », sur TF1, vit désormais dans le Morbihan avec son mari et ses deux enfants.

« j’aime la mentalité des Bretons, leur discrétion, leur respect. Ici, nous avons trouvé une certaine plénitude.… »

La sublime animatrice de « Danse avec les stars », sur TF1, est une femme comme on les aime. À la fois star de la télévision et maman louve, Karine Ferri jongle avec élégance entre sa carrière, à Paris, et sa vie de famille, en Bretagne. Avec son mari, le sportif Yoann Gourcuff, ils ont en effet décidé d’élever leur deux bouts de chou, Maël (3 ans et demi) et Claudia (16 mois), loin des projecteurs, dans une agréable maison du Morbihan, à quelques minutes de la mer. Interview de cette super maman de 37 ans, qui est aussi une Instagrameuse active avec 600 000 followers.

Crédit photos : Marie-Paola Bertrand-Hillion

Vous avez grandi à Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, et aujourd’hui vous menez une carrière trépidante à Paris. Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous installer en Bretagne ?

 

Karine Ferri : La première chose est que j’ai épousé un Breton (rires), très fier de ses origines ! Et puis, mes enfants sont nés à la Clinique Saint-Grégoire, près de Rennes, donc ce sont deux Bretons également (rires). Avec mon mari, on avait envie d’être proches de la nature, de pouvoir élever nos enfants plus au calme. C’est vrai, à l’origine, je suis plutôt une citadine mais j’ai eu la chance de grandir près d’un grand parc de plusieurs hectares – entre les châteaux de Malmaison et Bois-Préau, où habitaient Napoléon et Joséphine – et j’ai toujours aimé les grands espaces, écouter les oiseaux gazouiller… Je travaille en ville, à Paris même, mais je suis une femme qui a besoin de moments de solitude, de se ressourcer au calme.

 

Comme beaucoup de mamans qui travaillent, vous avez un emploi du temps très chargé. Mais vous, en plus, vous devez gérer la distance et les allers-retours. Comment vous organisez-vous ?

K. F. : Je suis beaucoup dans le train (rires). Je fais énormément d’allers-retours. J’ai la chance de pouvoir enchaîner les tournages pour TF1 sur 3 ou 4 jours, et ensuite rentrer en Bretagne auprès de ma famille. J’ai besoin de mon cocon mais j’ai aussi besoin d’avoir une vie professionnelle épanouie. Avec ce rythme, j’ai trouvé mon équilibre. Pour tout vous avouer, je n’imaginais pas élever mes enfants à Paris. En Bretagne, nous pouvons leur offrir un cadre merveilleux, au grand air. Et puis, j’aime la mentalité des Bretons, leur discrétion, leur respect. Ici, nous avons trouvé une certaine plénitude.

Crédit photos : Marie-Paola Bertrand-Hillion

Où habitez-vous plus précisément ?

K. F. : Nous sommes dans le Morbihan, dans un environnement très vert et proche de la mer également. Imaginez, nous avons déjà croisé des biches dans notre jardin ! Pour mes enfants, qui sont tout petits, c’est super enrichissant. Nous pouvons aller faire des châteaux de sable à Ploemeur, sur la Plage des Kaolins – ma préférée –, c’est magique ! Le sable y est extrêmement blanc, issu des carrières, et les grains ressemblent à du gros sel. C’est très beau, formidablement propre, son côté sauvage me plaît beaucoup.

 

Vous êtes très sportive. Vous partez parfois en balade en VTT dans la région ?

K. F. : Oui, mais ce que je préfère, ce sont les virées en bateau à l’Île de Groix, avec la famille et les amis.

Crédit photos : Marie-Paola Bertrand-Hillion

Elle se trouve en face de chez nous, dans le golfe de Gascogne, au large de la côte Sud. Il y a peu de voitures, on circule à pied ou à vélo, c’est un morceau de paradis. J’aime aussi l’Île de Sein, dans le Finistère. Nous y sommes allés un jour de tempête et nous avons vraiment eu l’impression d’être au bout du monde, en osmose avec la nature. À quelques kilomètres de là, mon autre coup de coeur, c’est la Pointe du Raz. Ses paysages rocheux, ses falaises et ses collines très abruptes me touchent beaucoup. Ce sont des coins sauvages qui me font du bien.

 

Vous avez découvert d’autres belles balades dans le Finistère ?

K. F. : J’aime aussi beaucoup la Presqu’île de Crozon, en face de Brest. Ses falaises monumentales et la couleur de la mer – parfois turquoise, parfois bleu foncé – sont sublimes. Ça ressemble un peu à la Corse, même si, quand on rentre dans l’eau, ce n’est pas la même température (rires). C’est vivifiant ! Et puis, bien sûr, la ville de Tréboul, en face de Douarnenez, a une place spéciale dans mon coeur puisque c’est ici qu’a grandi le papa de mon mari*.

« Avec mon mari, on avait envie d’être proches de la nature, de pouvoir élever nos enfants au calme. »

Crédit photos : Marie-Paola Bertrand-Hillion

À la maison, cuisinez-vous breton ?

K. F. : Chez mes parents, qui sont du Sud-Est de la France, oncuisine à l’huile d’olive. Ceci dit, étant mariée à un Breton, aujourd’hui, il y a beaucoup de beurre dans ma cuisine (rires), notamment le beurre salé, forcément. J’ai acheté une crêpière et je sais faire maintenant les galettes au blé noir. La famille de mon mari m’a donné des recettes et quelques astuces et après plusieurs essais ratés, aujourd’hui, je fais des soirées crêpes !

 

Vous avez des restaurants fétiches aux alentours de chez vous ?

K. F. : Près de chez nous, il y a le Vivier, où l’on déguste de superbes poissons pêchés du jour et des plateaux de fruits de mer magnifiques. Il y a aussi une crêperie super bonne où l’on va de temps en temps avec Yohann, La Crêperie du Gaillec. Mais ce que je préfère par-dessus tout, c’est aller faire le marché. On cuisine beaucoup chez nous. J’aime toucher les produits, les voir, les choisir. Je privilégie les produits bio et régulièrement, je vais directement chez le producteur, au Potager du Cosqueric, chercher mes fruits, légumes et oeufs, il n’y a rien de meilleur.

 

Vous cuisinerez breton pour le Réveillon de Noël ?

K. F. : Pour Noël, nous sommes plutôt traditionnels. On le fête tous ensemble en famille, autour de plateaux de fruits de mer exceptionnels : des huîtres creuses, des huîtres plates, du homard bleu, des langoustines…, on adore ça, accompagnés de beurre salé, bien sûr, et de mayonnaise maison. Nous avons vraiment de bons produits en Bretagne, alors on va se faire plaisir.

*L’entraîneur de football Christian Gourcuff

Retrouvez Karine Ferri dans DANSE AVEC LES STARS sur TF1 tous les samedis soir en prime-time !

Karine Ferri et Yann-Alrick, avec Chris Marques dans DANSE AVEC LES STARS sur TF1.